Le servant perdu [Privé]

 :: Lieux de Vie :: Internat :: Salles Communes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 11 Oct - 15:21


 



Le servant perdu

 
Feat. Joshua McMillan & Takase Toshinori



 



Je m’étais levé de mauvaise humeur ce matin. J’avais mal dormit. Mon réveille avait sonné très tôt comme tous les matins pour que je puisse aller courir avant les cours.  Donc comme tous les matins j’avais lu mon manifeste du skyrunner pour me donner du courage, attraper mon sac de sport que j ‘avais préparé la veille mais je n’avais plus de bar de céréale à avaler avant d’aller courir. Une fois sur le terrain j’ai couru à peine 5 km que l’un de mes lacets avait cassé. Décidément ce n’était pas mon jour. J’avais enchaine sur une douche froide car il n’y avait plus d’eau chaude. A ce stade j’étais à la fois dépiter et énervé. Mais la journée avait continué. C’est de forte méchante humeur que je suis arrivé en cour de métaphysique et du cou je n’ai rien compris. Et c’était la première fois de ma vie que je ne comprenais rien au cour. Ce qui eut pour effet de m’énerver encore plus. Bref la journée avait été longue et assez pourri en somme. Je n’avais pas envie d’aller dans ma chambre. J’étais là depuis quelque jour et je ne m’étais pas encore fait un seul ami. Je n’avais pas encore trouvé mon fichu master même si cela ne m’enchantais guère d’avoir quelqu’un de fortuné et de bonne famille dans les pattes mais il le fallait pour pouvoir rester ici. Je poussais alors la porte de la grande salle commune à la fin de ma journée espérant y trouver des gens.

Mais elle était vide pour mon plus grand malheur.  Je jetais alors mon sac au pied du canapé et m’affalait dedans en attrapant au passage la télécommande de la télé. L’écran une fois allumé je fis le tour de toute les chaines. Rien. Il n’y avait absolument rien d’intéressant. Rien n’allait donc me sortir de cet énervement. J’étais condamner à m’ennuyer. En plus pour un mois d’octobre il faisait chaud, horriblement chaud. Je jetais la télécommande sur un autre canapé juste après avoir éteint l’écran. Habituellement j’aurais sorti mon livre sur la métaphysique pour essayer de comprendre ce qu’on avait vu en cour et m’améliorer au plus vite. Mais là j’’était épuisé mentalement et tout ce que je parvenais à faire c’était renverser ma tête en arrière sur le canapé et regarder le plafond. Une mouche tournait dans la salle en émettant un bruit insupportable.


   
 

 


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
 
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2017
Age : 20
Emploi/loisirs : Etudient / photographie et course à pied
DC : aucun
Chambre : 1
Possédé par : Personne pour le moment
Numéro de téléphone : ICI
Voir le profil de l'utilisateur http://lilyhebert-portfolio.fr/




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Oct - 15:29
Le servant perdu

Il s’ennuit, il est sérieux, il écoute, il reste calme. Il prend note de ses cours sans jamais chercher à parler à son voisin. Sans jamais chercher à se déconcentrer et pourtant, il est lasse. Ce cours l’ennuie, il n’en voit pas l’intérêt. Il a déjà tout enregistré, tout mémorisé et désormais, il ne peut qu’attendre que sonne la fin du cours…

Libéré au moment même où la sonnette retentit, il ne se précipita pas. Il prend le temps le ranger ses affaires avant de se lever de sa chaise pour quitter la salle de classe. Il croisa bien Law, lui offrant un simple signe de la tête. Cherche-t-il à l’éviter ? Non, il ne voit juste pas l’utilité d’aller le voir maintenant. Le relation ? Indéfinissable, pour le moment du moins. Regrette-t-il ? Il ne regrette jamais ce qu’il fait, ce qu’il décide. Il y fait face, il exige parfois. En réalité, Law est peut-être la seule personne, à l’heure actuelle, qui le connaît si bien. Ses bons comme ses mauvais côtés. Cette facette qu’il ne montre à personne mais qu’on finit par découvrir d’une façon ou d’une autre, bien souvent de façon désagréable…

Il se rendit à l’internat, déposant ses affaires dans sa chambre et s’installa dans le bureau. Malheureusement sa chambre n’était pas aussi calme qu’il l’espérait, ses voisins de chambre étant des plus dérangeant de l’autre côté du mur. Il lâche un soupir, éteignant les écrans de son ordinateur et attrapa son ordinateur portable, ainsi que la sacoche pour le ranger, et quitta la pièce pour se rendre dans la salle commune, en espérant que celle-ci soit plus calme…

Il y arriva mais à l’intérieur, personnes. Tous devaient déjà être occupé et il s’installe dans un coin avec son ordinateur portable. Si il se croyait seul il n’en fut rien. Relevant la tête, il remarqua la présence d’un homme, affalé sur le canapé, comme si celui-ci lui appartenait. Il l’observe longuement, se mit à sourire et ferma son ordinateur pour se redresser et se rendre jusqu’à ce canapé. Il s’arrête devant, se raclant à peine la gorge pour prévenir de sa présence.

“Pourrais-tu me laisser un peu de place, au lieu de prendre tout le canapé pour toi ?”
Code (c) N3M0
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : Informatique
DC : Hayden Blacke
Chambre : 6
Numéro de téléphone : +44 6 35 44 26 52
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Oct - 17:10






Le servant perdu

Feat. Joshua McMillan & Takase Toshinori






J’étais tellement focalisé sur le bruit de la mouche, mon énervement et mon ennui mortel que j’avais à peine remarquer que je n’étais plus seul dans la salle commune. Si bien que le jeune homme en se raclait la gorge me fit légèrement sursauter.

“Pourrais-tu me laisser un peu de place, au lieu de prendre tout le canapé pour toi ?”

Je regardais rapidement autour de nous et la salle était toujours aussi vide. Cela voulait dire que tous les autre canapés et autre fauteuils et endroit agréable où poser ses fesses était disponible. Alors pourquoi est-ce qu’il venait me souler se gamin. J’étais déjà assez énerver comme ça. Mais une petite voix dans ma tête (ma conscience surement) me rappela à l’ordre. Ce n’était pas chez moi ici, on m’avait gentiment proposé une bourse et il ne fallait pas que je perde mon sang froid pour si peu. Et puis si ça se trouve il voulait juste aussi un peu de compagnie le gamin. Je fini donc par me redresser dans le canapé et me rapprocher de l’accoudoir pour lui laisser une place plus que généreuse.

-Désolé je n’avais pas remarqué que je n’étais plus seul. J’espères que je t’ai laissé assez de place pour te sentir à ton aise.


Le jeune homme qui réclamait une place sur le canapé était très grand surtout pour le jeune âge qu’il semblait avoir. Et encore plus vis-à-vis des traits asiatiques qui transparaissaient sur son visage. Ses cheveux étaient incroyablement lisses et foncés et ses yeux noisette étaient en formes d’amandes caché derrière une pires de lunette très élégante. L’un de ses deux parents devait forcément être originaire d’un pays d’Asie. Peut-être même que lui aussi était né là-bas, aller savoir. Une chose était sûr c’est que je devais approximativement ressembler à un campagnard à côté de la classe qu’il émanait. Toute fois je lui tendit une main amicale. Il était temps pour moi de prendre les choses en mains et de me sortir de la solitude qui m’habitait depuis que j’avais débarquer ici.

-Je m’appel Joshua McMillan et je viens tout juste d’arriver à Liberum.


   



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2017
Age : 20
Emploi/loisirs : Etudient / photographie et course à pied
DC : aucun
Chambre : 1
Possédé par : Personne pour le moment
Numéro de téléphone : ICI
Voir le profil de l'utilisateur http://lilyhebert-portfolio.fr/




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Oct - 23:33
Le servant perdu

Le jeune homme affalé sur le canapé réagit finalement, se redressant pour laisser place à l’autre étudiant qui ne se fit pas prier pour s’installer, croisant une jambe sur l’autre, déposant son ordinateur portable dessus pour en faire un support. Droit, le regard sérieux, il ouvrit à nouveau son ordinateur pour le retirer de son mode veille.

“Ca ira. Merci.”

Répond-t-il simplement à celui qui a eu la délicatesse de lui laisser autant de place. Dans le reflet de ses lunettes, les pages de l’ordinateur se reflètent, empêchant par moment de voir ses yeux marron, à moins d’être sur le côté.
L’autre tandis soudainement la main dans sa direction pour le saluer et se présenter. L’adolescent en profiter pour l’observer un instant avant de lui serrer la main, enregistrant son nom dans un coin de sa tête. Un nouveau, cela il aurait pu le deviner, quoique, si il se trouve être à l’université alors il y avait peu de chance que Takase le connaisse en vérité. Une chose est sûr, cela devait être le cas sinon il l’aurait déjà croisé dans les couloirs de l’établissement pré universitaire.

“Bienvenue à toi dans ce cas là. Je suis Takase. Toshinori Takase. Je suis en troisième année de lycée.”

Nullement nouveau, il ne prend pas la peine de le dire pour autant. Observant à nouveau son interlocuteur, il repère la broche sur son uniforme. Un boursier. Il est donc dans l’attente d’un référent, ou plutôt, d’un Master comme les étudiants le disent entre eux… Ce qui aurait dû être un établissement correct, là pour inculquer les bonnes manière aux enfants de famille de moyenne catégorie, s’est transformé en un petit jeu vicieux entre les élèves et même le membre du personnel…

“Tu n’as pas encore de référent à ce que je vois. Tu as déjà eu des demandes au sein de ta classe peut-être.”
Code (c) N3M0
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : Informatique
DC : Hayden Blacke
Chambre : 6
Numéro de téléphone : +44 6 35 44 26 52
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Oct - 16:06






Le servant perdu

Feat. Joshua McMillan & Takase Toshinori






Le gamin avait vraiment une drôle de façon d’être. Il se tenait parfaitement droit, croisait les jambes, bref vraiment d’un autre monde.

“Bienvenue à toi dans ce cas là. Je suis Takase. Toshinori Takase. Je suis en troisième année de lycée.”


Bon c’était un nom que j’aurais du mal à prononcer mais ce n’était pas grave, j’aime les chalenges et je finirais par savoir le prononcer correctement mais pour l’heure je ne me couvrirais pas de ridicule en essayant de le répéter. Il était bien plus jeune que moi comme je l’avais deviné. En troisième année de Lycée il devait donc avoir environ 17ans ce qui fessait 3 ans de moins que moi. J’avais rarement lier des amitiés ou même côtoyer des gens si jeunes. Les pages de son écran se reflétaient dans ses lunettes. Je regrattais instantanément de ne pas avoir pris mon appareil photo avec moi aujourd’hui. 9a aurait donner une photo des plus intéressante. Et cet instant précis semblait être le reflet parfait de l’être qu’incarnait Takase.

“Tu n’as pas encore de référent à ce que je vois. Tu as déjà eu des demandes au sein de ta classe peut-être.”


La question me prit de court. J’avais complètement oublier ce stupide badge que je devais porter en permanence pendant la journée le temps que je me trouve un « référent ».

- Euuu … Non.

Personne ne m’avait encore demandé si j’étais intéresser pour qu’il devienne mon référent. Soit tout le monde dans ma classe c’était trouver une paire, soit je les intimidais. Il faut dire que j’étais resté un peu dans mon coin sans trop parler aux autres pour le moment. Ce qui était vraiment très étrange car ce n’était vraiment pas mon genre. Je suis normalement quelqu’un de très social et enjouer. Mais depuis mon arrivé ici tout me semblait étrange et chaque personne que je croisais me semblait légèrement hostile. Mais c’était surement une fausse impression qui finirait par disparaitre. Mon caractère ferait surement surface très rapidement.

- Peut-être que je les intimide ou qu’lls ont déjà tous trouver quelqu’un, ou que je suis inintéressant ? le fait est que je suis toujours à la recherche d’un référent même si je ne comprends pas encore vraiment tout ce que cela implique.



   



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2017
Age : 20
Emploi/loisirs : Etudient / photographie et course à pied
DC : aucun
Chambre : 1
Possédé par : Personne pour le moment
Numéro de téléphone : ICI
Voir le profil de l'utilisateur http://lilyhebert-portfolio.fr/




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Oct - 18:03
Le servant perdu

Il n’avait eu aucune demande de référent et d’après le règlement, chaque boursiers doivent avoir un référent dans les deux mois qui suit leur arrivé dans l’établissement. Un système innovant qui aurait pu en servir plus d’un, si on retire ce que les étudiants ont fait de ce système aux allures si parfaites… D’une simple aide, le système s’est transformé en un jeu malsain entre référents et protégées, où bien évidemment, les référents sont maîtres. Takase s’est bien vite fait à ce système où il pouvait en profiter sans que quiconque ne lui dise rien.

Voir un nouveau qui ne sait rien encore de ce système le fait toujours sourire, même si il n’en montrait rien pour le moment. Remettant ses lunettes en place, son regard fixé sur son ordinateur, il décide de tâter un peu plus le terrain afin de voir la réaction de cet étudiant qui ne sait encore rien…

“Les référents sont ceux qui, comme moi, sont ici car ils n’ont nullement besoin d’une bourse pour avoir ce privilège. Entre autre, ceux qui sont d’une classe social aisé. Cette école a été créé pour que nous apprenions à ceux de classe moyenne, donc nos “protégés”, les bonnes conduite à avoir dans la société. Enfin… C’est ce qui aurait dû être au départ…”

Il s’arrêta, un sourire se dessinant sur son visage et sa tête se tourna doucement vers le jeune étudiant à ses côtés pour l’observer.

“En réalité, ou du moins la réalité qu’a donné les étudiants au fur et à mesure des années, c’est que ce système est devenu un jeu pour eux, un jeu de maître et d’esclave. Ceux que l’on nomme référant sont désormais appelé Master, tandis que les protégés sont devenu les Servants. Ai-je besoin de te faire un dessin sur ce que sont leur rapport désormais ?”

Il haussa les épaules, détournant la tête comme si il se fichait de la réponse de Joshua. Enfin, c’est toujours amusant de mettre les petits nouveaux au courant de cette particularité que possède cet établissement, surtout s’ils ne sont pas porté sur le sujet ou de ce bord là...
Code (c) N3M0
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : Informatique
DC : Hayden Blacke
Chambre : 6
Numéro de téléphone : +44 6 35 44 26 52
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Oct - 18:43






Le servant perdu

Feat. Joshua McMillan & Takase Toshinori






“Les référents sont ceux qui, comme moi, sont ici car ils n’ont nullement besoin d’une bourse pour avoir ce privilège. Entre autre, ceux qui sont d’une classe social aisé. Cette école a été créé pour que nous apprenions à ceux de classe moyenne, donc nos “protégés”, les bonnes conduites à avoir dans la société. Enfin… C’est ce qui aurait dû être au départ…”

Il s’arrêta, un sourire se dessinant sur son visage et sa tête se tourna doucement vers moi pour m’observer.

“En réalité, ou du moins la réalité qu’a donné les étudiants au fur et à mesure des années, c’est que ce système est devenu un jeu pour eux, un jeu de maître et d’esclave. Ceux que l’on nomme référant sont désormais appelé Master, tandis que les protégés sont devenu les Servants. Ai-je besoin de te faire un dessin sur ce que sont leur rapport désormais ?”

Je lessais tomber ma tête en arrière sur le canapé en émméttant un soupire significatif.

- Je me doutais bien que c’était quelque chose dans le genre. Les jeux des ados aisés tournent rapidement en d’absurde blague. Mais j’ai quand même accepter de venir ici. Alors je me plierais aux règles imposé par mon future Master. Après tout ça ne peut pas être bien méchant

Du moin c’est ce que j’espérais. Être maltraiter et rabaisser à longueur de journée je pouvais le supporter, des demande d’ordre plus intime également. Par contre j’espérais qu’ils n’aient pas poussé le vice à faire faire des choses illégales au servant. Mais après tout avec ses gosses de riches on ne pouvait pas vraiment le savoir. Eu même ne devait pas réellement savoir ce qui était interdit ou non vu que la justice n’était pas là même pour eux que pour nous. Il fallait peut-être mieux avoir un master assez jeune qui n’avait pas forcement encore eu toutes ses pires idées. Je redressais donc la tête et plongeait mes yeux dans ceux de mon interlocuteur.

- Et donc je suppose que tu as déjà un « servant » ?

Quite à être obliger d’avoir un Master, Takase Toshinori n’avait pas l’aire trop tordu. Mais peut-être qu’il n’avait pas besoin d’un nouveaux servant ou même qu’il ne voudrait pas de moi. Après tout je ne devais pas lui avoir fait une très bonne impression. Mais j’avais moi-même la pression car il fallait absolument que je trouve un master si je voulais rester ici. E j’avais vraiment très envie de rester ici.

   



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2017
Age : 20
Emploi/loisirs : Etudient / photographie et course à pied
DC : aucun
Chambre : 1
Possédé par : Personne pour le moment
Numéro de téléphone : ICI
Voir le profil de l'utilisateur http://lilyhebert-portfolio.fr/




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mer 15 Nov - 2:00
Le servant perdu

Il ne semble nullement surpris, nullement effrayé à l’idée de ce qui l’entoure, il prend cela plutôt bien, s’en est presque ennuyeux… Le jeune homme pose à nouveau son regard sur le nouveau venu, replaçant ses lunettes sur l'arrête de son nez. Ainsi il était ce genre de personne ? À obéir aux ordres sans broncher ? Cela est à la fois amusé et ennuyeux. Si au début pouvoir faire ce que l’on veut de son Servant offre un certain plaisir, à la longue, cela devient ennuyeux de ne jamais devoir se battre avec pour le plier aux règles. Quoi de mieux pour se sentir supérieur que de forcer celui qui nous doit obéissance à faire ce qu’on lui demande ? Mais est-ce son genre à lui ? À notre cher Master ? Difficile à dire… Aux premières allures il s’agit d’un jeune homme totalement normal, voir hautain, intelligent et froid, mais qui mieux que son cher amant sait ce qu’il se cache derrière cette facette d’intello désintéressé ?

Oui, son amant, il le considère toujours ainsi, malgré tout. Est-ce réciproque ? Aucune idée, il s’en fiche pas mal. S’il souhaite quelque chose de sa part alors il le prendra sans même lui demander son avis, après tout, c’est ce qui arrive lorsqu’on se retrouve dans la même chambre que son grand amour, si toutefois Lawrence le considère toujours comme tel, mais pour Takase, mieux vaut ne pas chercher la réponse…

À la question de Joshua, le regard du lycéen se plante sur lui sans le quitter une seconde du regard, muet quelques instants avant de daigner répondre…

“Non, je n’ai aucun “Servant”, ceux qui étaient en ma possession ne sont plus là. Pourquoi, serais-tu intéressé ?”

Un fin sourire se dessine sur ses lèvres avant de disparaître à nouveau dans son expression de marbre, sérieux. Accoudé à ses genoux, il place le bas de son visage devant ses mains lié entre elle en continuant d’observer l’étudiant attendant sa réponse. Accepterait-il un pareil Servant ? De toute manière, Takase n’avait que faire du genre de Servant qu’il pouvait avoir. S’il est trop rebelle il saura le mater. S’il est sage il saura le récompenser. Il sait y faire, mais cela ne plaît pas toujours mais en même temps, pourquoi s'inquiétait-il de cela ? Seul l’image compte après tout, celle de la puissance que dégage un Master et l’autorité qu’il a sur ses Servants, non ?
Code (c) N3M0
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : Informatique
DC : Hayden Blacke
Chambre : 6
Numéro de téléphone : +44 6 35 44 26 52
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Déc - 10:26






Le servant perdu

Feat. Joshua McMillan & Takase Toshinori






Il planta son regard dans le mien.
“Non, je n’ai aucun “Servant”, ceux qui étaient en ma possession ne sont plus là. Pourquoi, serais-tu intéressé ?”

Un fin sourire se dessina sur ses lèvres puis disparut. Ça question était à la fois directe et pleine de sous-entendu. Il semblait m’étudier en son for intérieur. C’était légèrement gênant. Mais pas forcément désagréable.

- Et bien si tu n’as plus de servant et que moi j’ai besoin d’un master il semblerait judicieux d’accepter une telle proposition.

Je ne savais vraiment pas dans quoi je m’embarquais. Je ne connaissais absolument pas le jeune homme assis en face de moi. Ce pouvait très bien être un psychopathe de premier rang. Mais la vie est ainsi faite il faut savoir se lancer et prendre des risques. De toute manière il valait mieux avoir un master sadique que d’être renvoyer.

- Enfin si tu m’accepte bien évidement.

Après tout la décision n’était pas tout à fait la mienne.


   



©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia


[hrp : désolé pour la courte réponse !]
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 24/09/2017
Age : 20
Emploi/loisirs : Etudient / photographie et course à pied
DC : aucun
Chambre : 1
Possédé par : Personne pour le moment
Numéro de téléphone : ICI
Voir le profil de l'utilisateur http://lilyhebert-portfolio.fr/




Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Déc - 20:58
Le servant perdu

Il aurait pu être étonné, le jeune lycéen, par la réponse donné par son aîné, celui-ci lui proposant d’être son Servant, mais Takase n’est pas du genre à s’étonner aussi facilement car en réalité, il aurait poussé le jeune homme à lui demander, à accepter même s’il le fallait, mais il n’avait nullement eu besoin de faire tout cela et d’avoir trouvé un Servant sans avoir à se fatiguer, ainsi l’administration le laisseront tranquille, tout comme ce petit nouveau.

Son regard se porte à nouveau sur son ordinateur sans donner la moindre réponse immédiate au jeune homme, comme s’il l’ignorait. Pianotant alors sur son clavier, rapidement, il remit correctement ses lunettes en place.

J’accepte évidemment. Ca ne peut que nous aider, toi et moi, afin que l’administration en nous dérange pas. Puis qui sait, probablement cela pourrait-il être plus divertissant.

Sans la moindre émotion, il avait répondu, comme un robot, il ne montrait rien de ses arrières pensées. Il n’est pas du genre à dire ce qu’il souhaite, à moins qu’il ne le souhaite réellement et bien souvent, il se sert lui même plutôt que de demander l’autorisation. Gamin de riche, on lui a toujours tout donné, tout céder alors pourquoi cela ne continuerait-il pas ?

De la sacoche de son ordinateur portable, il sorti un petit morceau de papier ainsi qu’un stylo et gribouilla des numéros, ainsi qu’un nom, avant de le tendre vers le jeune homme.

Tiens, mon numéro. J’irais me charger de la paperasse pour annoncer que je te prend en charge. Maintenant, tu souhaites autre chose ?
Code (c) N3M0
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2017
Age : 25
Emploi/loisirs : Informatique
DC : Hayden Blacke
Chambre : 6
Numéro de téléphone : +44 6 35 44 26 52
Voir le profil de l'utilisateur



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters x Servants :: Lieux de Vie :: Internat :: Salles Communes-