Top-Sites

 :: Étage 1 - 1ere année Licence :: Chambre 107 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fièvre brûlante et soin particulier || Hayden [+18]

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 139
Date d'inscription : 05/05/2017
Chambre : E1C
Possédé par : Aaron F. Kirillovski
Numéro de téléphone : +44639703895
RPs : feat. Seraph Takenaka
feat. Aaron Tsune
feat. Aaron F. Kirillovski
feat. Kanan L. Dahut
feat. Konan Loki
Ven 7 Juil - 15:27
Fièvre brûlante et soin particulier

TTu t'abandonnes à moi. Ton corps se contracte à chacune de mes caresses. Ta peau frissonne, ta peau devient moite à mesure où la chaleur et le plaisir prend possession de ton corps. Je les écoutes, ces gémissements qui s'échappent de ta bouche. Je les sens, ces mains qui s'agrippent à mes vêtements, serais-tu en train de perdre pied ? De céder ? Et tes lèvres se détachent des miennes alors que ma langue est forcé de quitter la tienne. Me fuis-tu ? Oui, pour mieux te serrer à moi. Pour mieux te cacher contre moi, ton visage logé dans mon cou. Et tu te contractes, et tu t'abandonnes au plaisir extrême alors que ta voix raisonne dans mon être, me faisant vibrer.

Tu me regarde, un instant, avant de fuir mon regard et tu te cache, gêné par ce qu'il s'est passé, n'est-ce pas ? Gêné de t'être ainsi abandonné à un homme. Et je souris, amusé, mes mains glissent sur ton corps désormais sensible avant que je ne me pousse d'au-dessus de toi pour m'asseoir à côté.

« On dirait que ça t'a plu, mais je pense que ça ira pour aujourd'hui. Puis il ne faudrait pas non plus réveiller ta fièvre. »

Je te souris, l'air malicieux. J'ai eu ce que je souhaitais mais est-ce tout ? Je l'avoue, j'aimerais plus mais ne serais-ce pas aller trop vite ? Ne serais-ce pas tricher que de vouloir aller trop vite ? Après tout, maintenant que j'ai marqué ton corps de mon touché, est-ce que tu te contenteras seulement de cela ? Est-ce que tu m'oublieras comme le mec t'ayant fait découvert un plaisir tout autre que celui de se faire plaisir seul ? Puis ma plus belle victoire serait que ça soit toi qui vienne toquer à ma porte pour qu'on aille plus loin. Que ça soit toi qui pousse de vice de vouloir arpenter des terrains que tu ne connais.

Si j'ai gagné au jeu de la tentation, maintenant, nous verrons si je gagne aussi le jeu du manque. À moins que tu ne me remplaces juste après cela mais j'ignore pourquoi, j'en doute... Mais je pourrais bien me tromper aussi, enfin, nous verrons bien...

Je me penche vers toi, mon front se posant sur le tien. Vérifiant simplement ta température, je profite tout de même de ce contact pour une fois de plus semer le doute dans ton esprit déjà bien troublé.

« Tu as l'air d'aller mieux. Tu peux retourner dans ta chambre ou rester si tu le souhaites. D'ailleurs... »

Mon visage se rapproche à nouveau du tien pour venir chuchoter doucement à ton oreille.

« Si jamais je venais à te manquer, ou que tu as besoin de calmer ton envie ou même d'un infirmier, tu sauras où me trouver. Je peux te donner mon numéro aussi. »

Je me recule à nouveau sans que mon sourire ne me quitte jamais. Une chose est sûr, j'ai hâte de voir la suite des événements...
Code © N3M0


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 30/03/2017
DC : Lawrence Llewellyn
Chambre : 1.6
RPs : En cours :
Aaron
Kaël
Seraph
Hayden
Lucius
Ven 7 Juil - 15:54
Il s'installait alors à côté de moi. Ses mots brisèrent le silence, brisèrent mes pensées. Je levais les yeux vers lui. Je revenais à la réalité. Oui, c'était vrai, j'étais malade il y a encore quelques heures.
Il se rapprocha alors de moi, posa son front contre le mien. Fermant les yeux, je le laissais faire sans rien dire. Il me propose de retourner dans ma chambre ou bien de rester. Que faire ? Moi-même, je l'ignorais. Je me sentais juste las, vidé, fatigué mais mieux. Il vint alors me chuchoter des mots à l'oreille. Mes rougeurs qui s'étaient estompées revinrent. Je clignais des yeux. C'était clairement une proposition. Je me mordillais la lèvre inférieure alors qu'il se redressait. Je fis de même, faisant retomber mon t-shirt sur mon torse. Je me rhabillais rapidement aussi.

-Je veux bien ton numéro. Ça peut toujours ... être utile.

Assis sur son lit, je le regardais. Je ne savais pas comment il allait interpréter ma réponse. Moi-même je n'étais pas certain de ce que je voulais. Je le regardais toujours, lui et son sourire. Je n'avais pas l'air décidé à bouger. Aussi je demandais :

-Tu ne ressens rien toi, à m'avoir donné du plaisir comme ça ?

Il me l'avait offert sans rien demandé en échange. Je trouvais cela presque étrange. Il avait bien demandé « réparation » pour le fait qu'il s'occupe de moi. Alors pourquoi là, il ne demanderait rien ?

-Ah... mais je n'ai pas mon téléphone sur moi, je l'ai laissé dans ma chambre.

Je sautais du coq à l'âne mais c'était qu'en voyant son téléphone sur sa table de nuit, je venais de me rendre compte que je ne pourrais pas enregistré son numéro, si je n'avais pas le mien. Au pire, ma chambre n'était pas loin, ce n'était qu'à l'autre bout du couloir et nous étions toujours le week end.

-Mais ce n'est pas grave, je pourrais aller le prendre plus tard.

J'esquissais un sourire. Ça me faisait étrange de parler avec lui comme si de rien n'était. Alors qu'il y a peu il me faisait gémir, là on se parlait normalement... La pensée de l'acte me donna chaud. Je baissais la tête vers mes mains que j'emmêlais.

-C'était... bon... Merci...

J'étais clairement maladroit. Je ne savais pas comment lui exprimer ce que j'avais ressenti. « Bon » n'était pas suffisant. Je le savais. Mais c'était sorti tout seul. Et je ne trouvais pas le courage pour sortir un autre mot.
Et pourtant je ne le connaissais pas. J'étais venu juste pour un médicament et on en était arrivé à ça. Je ne pensais vraiment pas être capable de me donner à la première personne qui se présenterait. Cette me pensée me couvrit de honte.
Je bredouillais à nouveau :

-Tu fais ça souvent avec des gens que tu connais à peine ?

Étais-je le seul ? Ou bien y en avait-il plusieurs ? N'étais-je qu'un parmi une multitude ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Date d'inscription : 05/05/2017
Chambre : E1C
Possédé par : Aaron F. Kirillovski
Numéro de téléphone : +44639703895
RPs : feat. Seraph Takenaka
feat. Aaron Tsune
feat. Aaron F. Kirillovski
feat. Kanan L. Dahut
feat. Konan Loki
Ven 7 Juil - 20:36
Fièvre brûlante et soin particulier

Tu souhaites mon numéro, j'en conclus que je suis parvenu à t'avoir. Un sourire se dessine en coin de mes lèvres alors que tu me pose soudainement une question. Veux-tu savoir si ne rien avoir en échange de ce que je viens de te faire me dérange ? Non sinon je serais aller bien plus loin mais je sais me contenter du plaisir que j'offre à mon partenaire et y trouver mon propre plaisir, d'autant plus lorsque je peux briser les chaînes une à une d'un être comme toi. Je hausse alors les épaules en saisissant mon paquet de clope pour m'en allumer une.

« Je ressens un plaisir tout autre en offrant cela à un autre. »

Mais l'expliquer serait compliqué et cela voudrait dire aussi t'expliquer mes plans et mes désires et ça, ce n'est pas possible. Peut-être que si tu appartenais aux rares personnes qui comptent le plus pour moi je prendrais la peine de te l'expliquer, hors ce n'est pas le cas donc je garde mes raisons pour moi même, le temps de mieux t'apprivoiser et voir jusqu'où tu peux m'intéresser. Puis tu changes soudainement de sujet, me parlant alors de ton téléphone alors que j'allume ma clope pour tirer dessus, fenêtre ouverte pour que la fumée ne parte à l'extérieur. Je t'écoute en retenant un rire alors que ton esprit semble totalement confus et que tu passes d'un sujet à un autre et tes derniers mots m'amusent bien plus. Je souris, content de savoir que tu as apprécié, même si je m'en suis douté à la réaction de ton corps ainsi que celle de ta voix, mais se faire remercier fait toujours plaisir à son ego, ça je ne peux le nier. Et je tire longuement sur ma cigarette, inspirant avec d'expirer lentement la fumée. Je saisis mon téléphone, le déverrouillant et allant dans ma liste de contact avant de te le tendre pour que tu puisses y noter ton numéro.

« Enregistre toi. Je t'enverrais un message comme ça t'aura mon num direct. »

Puis je pris une nouvelle inspiration sur la clope, tirant doucement dessus, le regard un peu dans le vague tandis que tu me poses une question dont je ne m'attendais pas du tout. Enfin si, j'aurais dû m'y attendre mais pas aussi vite. Je tourne la tête vers toi, te regarde un instant. Que devrais-je te répondre ? La réponse te plaira-t-elle seulement ? Souhaites-tu savoir que oui, tu es comme tous ceux avec qui j'ai couché, sauf qu'à l'inverse nous n'avons pas couché ensemble, je me suis juste contenté de te donner du plaisir sans rien demander en échange. Est-ce quelque chose que je fais souvent ? Pas de cette manière là non, tu dois être le seul avec qui j'ai agis ainsi. Mais peut-être préfères-tu que je te dise que tu es unique ? Non, ça serait mentir et je pense pas que tu sois aussi dupe.

« Coucher avec des mecs, oui. Faire plaisir à un mec sans rien en retour, non, c'est la première fois. »

Ainsi ma réponse est entre les deux et est-ce que cela te contentera ou te répugnera ? Je ne suis qu'un mec, un mec qui aime le plaisir charnel, qu'importe si c'est avec un parfait inconnu, au moins ça m'évite d'avoir la moindre attache. J'avoue qu'avec toi, c'est différent. Le plaisir que je peux prendre à te faire céder est bien plus intéressant et intense que n'importe quelle baise je peux avoir. Oh après je dis pas que je prend pas plaisir avec d'autres mecs, ça serait mentir mais c'est différent.

Tapotant ma clope au-dessus de mon cendrier, je me débarrasse de la cendre et regarde un moment par la fenêtre alors qu'une question jaillit dans mon esprit.

« Au fait, je me souviens plus trop. Je t'ai déjà croisé ça c'est clair mais je me souviens plus d'un détail. Ton uniforme, quelle couleur ? »

Ça peut paraître un détail mais c'est toujours bon à savoir dans quel groupe tu te trouves...
Code © N3M0


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 68
Date d'inscription : 30/03/2017
DC : Lawrence Llewellyn
Chambre : 1.6
RPs : En cours :
Aaron
Kaël
Seraph
Hayden
Lucius
Mer 19 Juil - 22:08
Il s'était allumé une cigarette et me répondait tout en fumant. Ainsi j'apprenais que non, il ne voulait rien en retour. Ma confusion l'avait un peu amusé aussi, je l'avais vu à ce sourire léger qu'il avait affiché. Mais il ne fit aucune remarque. A la place il me tendait son téléphone et me proposa de m'enregistrer. Ce que je fis. Je le pris et tapotais habillement les info demandées par le mobile. Une fois le tout fait, je le lui rendis. C'était vrai que c'était plus simple comme ça. Puis j'obtins la réponse à ma dernière question. Qu'avais je espéré ? En y repensant, je ne savais pas trop. C'était logique que je n'étais pas le seul. Mais je ne sais pas, quelque chose dans sa réponse me fit le fixer plus intensément. Mais je savais pas encore quoi penser. C'était trop soudain, je n'avais pas assez de recul.
Je ne dis rien, jusqu'à ce qu'il me demande presque tout de suite quelle était la couleur de mon uniforme. Un sourire léger étira mes lèvres. N'était-ce pas tard pour le demander ?

-Je suis un servant.

Je n'avais pas besoin de le demander pour lui. Je m'en souvenais assez. Même si d'un coup, je doutais. Après tout, son comportement faisait plus penser à un master, ou quelque chose comme ça ? Mais bref.

Je m'approchais du bord du lit et je remis mes chaussures. Je me disais qu'il était peut-être temps que je parte. En plus, j'avais sacrément envie d'une douche. Par moment, j'avais encore l'impression de sentir ses mains, ses lèvres, ses mordillements sur moi. J'avais besoin de me laver pour éviter d'être encore plus perturbé. Je l'étais déjà assez comme ça.
Je me levais alors et m'étirais un peu. Je me retournais alors vers lui. Je me sentais patraque et toujours fatigué. Mais vu ce qu'il m'avait fait... Cela devait être normal.

-Je vais te laisser alors. Je pense que je ferais mieux de me doucher et de me reposer encore un peu...

Cela me semblait mieux si je voulais être en forme pour la semaine à venir. Encore que le week-end n'était pas fini. Mais quand même.... Mieux vaut prévenir que guérir !
Et puis, pourquoi lui avoir dit ce que je comptais faire ? C'était comme trouver une excuse pour m'en aller. C'était... ridicule ? Le mot ne convenait pas tout à fait. Mais soit, on ferait avec.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Date d'inscription : 05/05/2017
Chambre : E1C
Possédé par : Aaron F. Kirillovski
Numéro de téléphone : +44639703895
RPs : feat. Seraph Takenaka
feat. Aaron Tsune
feat. Aaron F. Kirillovski
feat. Kanan L. Dahut
feat. Konan Loki
Ven 21 Juil - 18:55
Fièvre brûlante et soin particulier

Tu es donc un Servent. Pas de Master ridiculiser, juste un Servent, tout comme moi. Enfin, cela n'est qu'un détail de toute manière, une simple curiosité. Je hoche la tête, tirant sur ma clope. Je te laisse reprendre tes esprits avant que tu ne te places au bord du lit pour remettre tes chaussures. On s'en va déjà ? Quel dommage mais mieux vaut qu'il en soit ainsi, avant que mes envies ne refassent surface, je n'ai pas envie de continuer le jeu, du moins, pas maintenant. Je souhaite voir comment tu vas évoluer suite à cela car attend toi à ce que je t'observe de loin, de façon pas du tout discrète qui plus est, pour pouvoir voir la gêne naître sur ton visage alors que tu seras entouré par d'autres. On verra dans combien de temps tu reviendras vers moi, si toutefois tu décides de revenir vers moi...

Tu m'annonces ton départ, tu me donnes tes raisons, de véritable raison ? J'en doute mais je me contente de te sourire et de hocher la tête, comme si de rien n'était. Après tout, il faut bien que tu te soignes, si je veux pouvoir te revoir pendant la semaine. Ça serait triste que tu cherches à me fuir après tout...

« Attends. Prends ces médoc avec toi, au cas où t'en ai besoin encore. Enfin j'aurais très bien pu les garder pour te forcer à revenir mais mieux vaut que tu restes couché pour le reste du week-end. »

Je me redresse pour récupérer la boite de médicament et la pose à côté de toi. Tu vois, je suis loin d'être méchant, je suis même très attentionné, sois reconnaissant pour cela. Je retourne près de la fenêtre, terminant à moitié ma clope pour l'éteindre dans mon cendrier.

« Prends soin de toi et n'oublie pas que je suis là si jamais tu souhaites me voir. »

Un large sourire se dessine sur mes lèvres tandis que je t'observe, prêt à partir. Dire que le petit jeu est déjà terminé, du moins pour le moment... J'ose espérer que bientôt nous nous reverrons, que bientôt, ça sera toi qui viendra me chercher, non pas pour un médicament, mais peut-être pour autre chose...
Code © N3M0


Revenir en haut Aller en bas
Fièvre brûlante et soin particulier || Hayden [+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Un soin très particulier [Pv Ella Nicholson]
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» Tous sur les chevaux (repro., soin etc...)
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masters x Servants :: Étage 1 - 1ere année Licence :: Chambre 107-
Sauter vers: